MORIN-GACON Auguste

Par Justinien Raymond

Né et mort à Dijon (Côte-d’Or) 2 octobre 1846-5 juin 1909 ; industriel à Dijon, il fut le premier maire socialiste de la ville.

A. Morin-Gacon possédait à Dijon une fabrique de pompes. Dès 1871, il signa le programme municipal de l’Alliance républicaine et, en décembre 1880, il adhéra à la Libre Pensée. En 1886, il fut élu conseiller municipal comme radical. Peu à peu, il se rapprocha des éléments socialistes qui allaient bientôt se constituer en fédération affiliée au POSR. Le 27 octobre 1895, avec l’appui du PO dijonnais et du Rappel des Travailleurs, il fut élu conseiller d’arr. dans le canton de Dijon-Ouest. En 1896, les socialistes le placèrent en tête de leur liste de candidats aux élections municipales et, après leur victoire totale, en firent le maire de Dijon, le 17 mai : il fut le premier maire socialiste de la cité.
Cette municipalité accomplit une œuvre assez hardie : cantines scolaires, caisses de chômage bien dotées, maison de retraite pour les vieux travailleurs. Mais la bonne entente ne dura pas au sein de la municipalité : bientôt Le Rappel des travailleurs dénonça l’autoritarisme du maire de Dijon et, le 11 avril 1897, le compta comme « un transfuge de plus ». Aux élections législatives de 1898, Morin-Gacon attaqua violemment son adjoint, le candidat socialiste Charlot, et contribua à son échec.
En 1900, une liste « d’intérêts locaux » groupant des radicaux et des modérés conquit l’Hôtel de Ville. Morin-Gacon abandonna la vie politique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article83682, notice MORIN-GACON Auguste par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Mun. Dijon. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., pp. 54 à 56. — Le Rappel des travailleurs, 1895-1900. — Alfred Marpaux, « Les Débuts du parti socialiste en Côte-d’Or », Le Socialiste côte-d’orien, 13 août 1932.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément