PALIX Henri

Par Justinien Raymond

Né à Saint-Julien-en-Saint-Alban (Ardèche), le 14 novembre 1864. Avocat à la cour d’appel de Lyon, Palix milita dans les groupes socialistes du POF qui, en 1898, posèrent sa candidature aux élections législatives dans la 2e circonscription de Villefranche puis, en 1899, le déléguèrent au congrès national d’Epernay. Il fut élu au premier tour par 10 089 voix contre 8 548 au député républicain sortant. Après ce succès, Palix rejoignit l’Alliance socialiste, groupe indépendant formé par Colliard. Au premier congrès général des organisations socialistes françaises à Paris, salle Japy (décembre 1899), où il vota en faveur de la participation ministérielle, il représentait le groupe socialiste de Tarare et le Comité socialiste de Thizy, tous deux adhérents de la fédération des socialistes indépendants. Il fut délégué du Rhône au congrès de Lyon (1901). C’est comme socialiste indépendant qu’il fut réélu député en 1902 par 10 093 voix. Il avait été exclu du POF en février 1900 et n’adhéra pas à l’unité en 1905.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84019, notice PALIX Henri par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Ass. Nat. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., pp. 493 et 506. — Claude Willard, Les Guesdistes, op. cit., p. 638. La date de naissance donnée dans cet ouvrage est 1863.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément