PASSET Louis

Né le 30 janvier 1848 à Carpentras (Vaucluse). Ouvrier bijoutier, il demeurait, 8, rue de l’Arbre, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Secrétaire de la chambre syndicale des bijoutiers dont la plupart des membres étaient d’opinions socialistes et prenaient une part active à la vie politique, Passet aurait représenté cette chambre au congrès de Paris de 1876, mais son nom ne figure pas sur la liste des délégués. Un rapport de police indique qu’il la représenta également au congrès de Lyon de 1878, mais Passet ne figure pas davantage au nombre des participants cités dans le compte rendu officiel. Par contre, il appartint à la commission d’organisation du IIIe congrès ouvrier qui allait s’ouvrir à Marseille le 20 octobre 1879. C’est lui qui prononça le discours d’ouverture ; c’est lui également qui, le 31 octobre, fit l’allocution de clôture. Il sera membre de la commission exécutive pour l’organisation du Parti ouvrier (1880).
Un rapport de police du 9 mars 1879 prétend que ses moyens d’existence étaient douteux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84104, notice PASSET Louis , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/12 488. — Arch. PPo., B a/1 476. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/3 387. — Compte rendu du congrès de Marseille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément