PAUL Jean-Baptiste

Charpentier de navire ; syndicaliste des Bouches-du-Rhône.

Jean-Baptiste Paul était, depuis avril 1887 au moins, l’un des trois représentants du syndicat des charpentiers, calfats et perceurs des ports de Marseille au sein de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône (UCSO) au sein de laquelle il exerça, au début des années 1890, la fonction de conseiller.

En février 1888, il fut signalé comme étant le secrétaire de son syndicat, poste qu’il occupa, très probablement, jusqu’au départ, intervenu au cours de l’automne 1893, de son syndicat de l’UCSO. Ce syndicat, disparu peu après, se reconstitua en octobre ou novembre 1895 sous le nom de syndicat professionnel français des charpentiers et calfats.

Jean-Baptiste Paul assista comme délégué au Ve congrès national des syndicats et groupes corporatifs ouvriers de France tenu à Marseille en septembre 1892. Il y représentait, avec Nivière L., le syndicat des charpentiers, calfats et perceurs de Marseille.

Il se confond peut-être avec Paul Jean-Baptiste qui, au congrès du Havre de 1880, représenta les charpentiers de navires de Marseille et siégea parmi les « barberettistes ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84129, notice PAUL Jean-Baptiste , version mise en ligne le 25 août 2014, dernière modification le 25 août 2014.

SOURCES : Compte rendu du congrès de 1880. — L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 25 avril 1887, février 1888, mars 1889, janvier 1890, 15 septembre 1891, 15 août et 15 septembre 1892, 15 août et 15 décembre 1893 (BNF, Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément