PICAUD Léon

Né et mort à Limoges (Haute-Vienne) : 3 avril 1866-25 novembre 1952 ; ouvrier typographe, puis directeur de l’Imprimerie nouvelle, société coopérative — Voir Baile et Dubant.
Trésorier du syndicat du Livre de Limoges, Léon Picaud fut aussi élu, en 1904, conseiller municipal sur la liste radicale et socialiste patronnée par Labussière. Il démissionna en janvier 1906 avec de nombreux adjoints et conseillers municipaux à la suite des grèves d’avril 1905. Il appartint, après l’unité, à la CAP de la fédération socialiste de la Haute-Vienne.
Réélu conseiller municipal de Limoges en 1919, Picaud demeura en fonctions jusqu’en 1941 ; il fut alors révoqué par le gouvernement de Vichy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84371, notice PICAUD Léon , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément