POLONY Maurice

Par Madeleine Rebérioux

Sabotier ; militant socialiste.

Maurice Polony, né à Puyoo (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques), vint s’installer comme sabotier dans la commune de Habas (Landes) et devint, en 1907, secrétaire du petit groupe SFIO de Hanas-Labatut.
D’orientation guesdiste, lié avec Jacques Lamaison et René Cabannes, il fut de ceux qui, en 1907, soulignèrent contre les tendances à l’autonomie des groupes la nécessité d’une petite organisation pour la jeune et fragile fédération SFIO des Landes. Il en devint le trésorier en octobre 1907 au moment où Lamaison était élu secrétaire fédéral. Il démissionna de cette fonction en 1910, toujours en même temps que Lamaison.
Il avait été, pendant ces années, candidat, « par devoir protestaire », c’est-à-dire sans aucun espoir, aux élections municipales de Habas en 1908 et aux élections cantonales pour le canton de Pouillon en juillet 1907. En 1906-1907, il représenta à plusieurs reprises, en alternance avec Cambier (un autre guesdiste qui vivait à Paris), la fédération des Landes au Conseil national du Parti.
Contrairement à Lamaison, il ne semble pas avoir repris de vie militante après 1910.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84514, notice POLONY Maurice par Madeleine Rebérioux, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Madeleine Rebérioux

SOURCES : Arch. Dép. Landes 5 Ms 169. — La Tribune socialiste. — Le Socialiste.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément