POULET Marius

Il assista comme délégué aux séances du congrès ouvrier de France qui se tint à Paris du 2 au 10 octobre 1876. Il représentait la chambre syndicale parisienne des employés de Paris. Il intervint le 6 octobre à propos des « conseils de prud’hommes » et demanda l’extension du droit de vote pour leur élection. Le 9 octobre il parla sur le thème « Caisses de retraites, d’assurance et des invalides du travail. » Contre le chômage, il préconisa la création d’une assurance, financée par un prélèvement sur les bénéfices des sociétés, mais administrée par les employés. Il souhaitait développer les chambres syndicales pour obtenir des augmentations de salaires et critiquait la concentration capitaliste. Il refusait le recours à la grève. Voir Barron, Schrameck, Tapia.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84595, notice POULET Marius , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 6 septembre 2019.

SOURCE : Séances du Congrès ouvrier de France, session de 1876, tenue à Paris du 2 au 10 octobre, salle des Écoles, rue d’Arras, p. 444-447.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément