POURIEL

Il habitait Fougères (Ille-et-Vilaine). Il assista comme délégué au Xe congrès national corporatif — 4e de la CGT — tenu à Rennes (Ille-et-Vilaine) du 26 septembre au 1er octobre 1898. Il y représentait la chambre syndicale des ouvriers en chaussures de Fougères.
Pouriel déposa le rapport relatif au travail des femmes dans l’industrie. Il y était dit : « Considérant que l’introduction de la femme dans l’industrie, où elle est en concurrence avec l’homme, est un danger très grand qui tend à se développer en des proportions inquiétantes [...] Considérant que ce sont parfois les ouvriers qui, par intérêt, mettent leurs femmes et leurs filles au travail à leurs côtés, ne prévoyant pas le préjudice qu’ils causent en mettant entre les mains du patron un moyen facile de diminuer les salaires », le congrès demande « qu’à travail égal, la femme touche un salaire égal à celui de l’homme. » (cf. c. rendu, pp. 174-175).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84604, notice POURIEL , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément