PRÉKLIN

Par Justinien Raymond

Né vers 1865. Employé de commerce à Suresnes (Seine) où il était domicilié, avenue de Neuilly, Préklin fut délégué au congrès socialiste de Paris, salle Japy (1899) par les deux groupes du POF de Suresnes et de Nanterre, et par le premier de ceux-ci au congrès de la salle Wagram (1900). Il fut également délégué en 1900 au congrès du POF tenu à Ivry. En 1902, il se présenta comme candidat socialiste aux élections législatives dans l’arr. de Parthenay (Deux-Sèvres).
Une note de la préfecture le signale comme n’habitant l’arr. que depuis le 11 avril 1902 et comme étant inconnu dans le département.
Dans un rapport du 13 avril 1902 adressé au préfet, le sous-préfet de Parthenay écrit au sujet de Préklin : « Envoyé par le Comité socialiste-collectiviste-guesdiste de Paris, c’est comme candidat socialiste collectiviste qu’il va se présenter. Âgé d’environ 35 à 40 ans, blond de cheveux et de moustache, de taille moyenne, d’une physionomie plutôt paisible, il garde une tenue correcte, s’exprime assez facilement et se dit ouvrier... »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84637, notice PRÉKLIN par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 septembre 2020.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Deux-Sèvres, 3 M. 11-31. — Comptes rendus des congrès de Japy et de Wagram (ce dernier déforme son nom en Prékins).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément