PRÉVOST René [PRÉVOST Eugène, René]

Par Justinien Raymond

Né à Coulanges-la-Vineuse (Yonne), le 11 octobre 1860, mort le 21 juillet 1924 ; coiffeur ; militant de la Seine et de la Haute-Marne.

Fils d’un perruquier et d’une couturière, Prévost fut d’abord ouvrier coiffeur, puis il s’établit à son compte. Il exerça quelque temps sa profession à Chaumont avant d’aller s’installer à Paris. En septembre 1892, il représenta le syndicat des coiffeurs de Paris au Ve congrès des syndicats réuni à Marseille. Militant du POF, puis du PS de France, il participa aux congrès nationaux de 1892, 1893, 1897, 1898, 1899, 1900 et 1905 ; au congrès de la salle Japy (1899), il portait des mandats de l’Allier et de la Guadeloupe. Au congrès de la salle Wagram (1900), il représentait les groupes de la Seine et de la Marne. Il appartint à la direction du POF et du PS de France de 1891 à 1905.

Prévost fut un des premiers militants et un des premiers candidats socialistes de la Haute-Marne. Aux élections législatives de 1902, il obtint 432 voix sur 20 459 votants dans l’arr. de Chaumont. En 1910, il y patronna la candidature d’Auguste Parrat. Le 21 avril, à Chaumont, devant 400 auditeurs, il recommanda le candidat socialiste et, violemment pris à partie par des éléments anarchistes, il condamna l’abstention politique, la violence systématique, l’absence de programme des libertaires et exhorta les travailleurs à se préparer à la prise du pouvoir.

René Prévost mourut le 21 juillet 1924. Il était alors membre de la commission exécutive de la Fédération de la Seine du Parti socialiste SFIO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84650, notice PRÉVOST René [PRÉVOST Eugène, René] par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 4 juin 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Marne, 27 M 42 et 70 M 15. — Comptes rendus de congrès. — Compère-Morel, Grand Dictionnaire socialiste, p. 654.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément