PRIMAULT Alexandre, Étienne

Né le 17 décembre 1882 à Bordeaux (Gironde), tué pendant la Première Guerre mondiale ; ouvrier du port de Bordeaux, militant à Bayonne (Basses-Pyrénées) ; syndicaliste CGT.

Fils de Dominique Alexandre, journalier et de Joséphine, Sylvie Lecoloré, ménagère, Alexandre Primault se maria le 17 mars 1912 à Nantes avec Albertine, Louise Le Corze.
Ouvrier du port de Bordeaux (Gironde), Alexandre Primault était, en 1911, un des animateurs de la Bourse du Travail créée en décembre 1896 et adhérente de la CGT. Il appartenait à la Fédération des Ports et Docks de la CGT.

Alexandre Primault joua un rôle important dans le milieu docker à Bayonne. Il amina plusieurs réunions à la Bourse du travail de Bayonne à partir de 1911 pour fédérer les dockers de Bayonne et de Boucau en un syndicat unique. Il était très présent dans le déroulement et l’organisation de la grève des dockers de Bayonne-Le Boucau de mars-avril 1911 qui se propagea sur les ports du littoral atlantique, grève qui se termina par une victoire : signature d’un contrat de travail fixant à neuf heures la durée de la journée de travail, à 12 F les salaires (cf. La CGT, p. 558) et « priorité d’embauche pour tous les travaux du port aux syndiqués » (L’Action syndicale, mars 1911). Voir Mourgues Joseph.

Primault, qui était inscrit au Carnet B, fut tué à la guerre. Était-il parent de Primault Théodule ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article84658, notice PRIMAULT Alexandre, Étienne, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 16 décembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 567 (Gironde et Basses-Pyrénées, rapport du 27 août 1912), F7/13 602 et F7/13 611. — La Voix du Peuple, 19 mars 1911. — L’Action syndicale, mars 1911. — La CGT, op. cit., pp. 413 et 558. — Notes d’Emmanuel Plat (Arch. Dép. Pyrénées-Atlantiques, 64 : 10M 13 ; 3 U1/1153). — Notes de Philippe Durut (Arch. Dép. Gironde, état civil)..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément