ROBILLARD

Il habitait Paris. Il assista comme délégué au Xe congrès national corporatif — 4e de la CGT — tenu à Rennes (Ille-et-Vilaine) du 26 septembre au 1er octobre 1898. Il y représentait la chambre syndicale des ouvriers de la fonderie de cuivre de la Seine.

Se confond-il avec Guillaume Robillard, secrétaire du syndicat des fondeurs en cuivre en 1904, qui, alors que pressé il tentait de traverser le défilé des douze cent soldats du régiment du 12e de ligne qui défilaient quatre à quatre pour rentrer à la caserne place de la République, devant la caserne du Château-d’Eau, fut frappé à plusieurs reprises du plat du sabre par le commandant. Grièvement blessé, Robillard fut transporté au poste de police le plus proche et arrêté. Il comparut le lendemain devant la 9e chambre correctionnelle, inculpé d’outrage à un dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice de ses fonctions, et condamné à un mois de prison.

Ou se confond-il avec Charles Robillard ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85069, notice ROBILLARD , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 3 septembre 2020.

SOURCES : L’Humanité, 7 mai 1904, 8 mai 1904. — Notes de Gilles Pichavant

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément