SELVES Amédée

Par Justinien Raymond

Né le 10 février 1864 à Sedan (Ardennes) ; ouvrier lunetier ; syndicaliste CGT ; militant socialiste de l’Aube.

Ouvrier lunetier à Troyes, Amédée Selves fut pendant dix ans secrétaire du syndicat de cette importante corporation. Militant du POF, il fut son candidat aux élections municipales de 1896 et son délégué au congrès national de Montluçon (1898). Selves quitta le POF en 1900 à propos de l’affaire Millerand et, quatre ans plus tard, eut des démêlés avec le PSF qu’il avait rejoint.

En février 1903, il fut signalé comme étant le secrétaire de l’Association syndicale des ouvriers et ouvrières de toutes les professions se rattachant à la Bonneterie de Troyes. Il était également, en 1904, conseiller prud’homal de Troyes.

Secrétaire de la Fédération socialiste autonome de l’Aube, il figura sur la liste présentée par ce parti lors de l’élection municipale de Troyes qui eut lieu au printemps 1904

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85551, notice SELVES Amédée par Justinien Raymond, version mise en ligne le 7 août 2016, dernière modification le 7 août 2016.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Compte rendu du congrès de Montluçon. — Cl. Willard, Les Guesdistes, op. cit., p. 645. — La République sociale, organe de la Fédération socialiste autonome de l’Aube, années 1903 et 1904 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément