SCHMITT Michel

Né le 14 novembre 1868, mort le 6 janvier 1949 ; cheminot ; syndicaliste chrétien du Bas-Rhin.

Michel Schmitt, père d’Albert Schmitt, travaillait aux ateliers des chemins de fer à Bischheim (Bas-Rhin). Il y créa une section syndicale chrétienne des cheminots. Il refusa de prendre part à la grève de février-mars 1920 mais participa à celle qui dura du 20 au 30 avril suivant.
Rédacteur épisodique de La Revue des cheminots, gérant du foyer Saint-Laurent de la paroisse de Bischheim.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8569, notice SCHMITT Michel, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 avril 2016.

SOURCES : Revue des cheminots d’Alsace et de Lorraine, 1er janvier 1929. — 1919-1929. Festschrift herausgegeben vom Unabhängigen Eisenbahnerverband von Elsass-Lothringen, Strassburg, 36 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément