SCHMITT Pierre, Louis [CGT]

Par Marie-Louise Goergen

Né le 15 juillet 1922 à Colmar (Haut-Rhin), mort le 27 avril 1991 à Mulhouse (haut-Rhin) ; cheminot aide ajusteur puis ouvrier professionnel ; incorporé de force dans la Wehrmacht ; militant communiste ; syndicaliste CGT.

Pierre Schmitt était le fils naturel de AnnePfenninger, servante, âgée de trente-huit ans légitimé par la mariage de ses parents.
Il entra au chemin de fer le 2 janvier 1941 aux ateliers de Mulhouse comme aide ajusteur. Arrêté le 22 juin 1942 par la Gestapo et interné pour motifs politiques, il fut incorporé de force dans la Wehrmacht le 23 mai 1944, avant d’être libéré le 30 juin 1945.
Il fut réintégré à la SNCF le 17 juillet 1945 comme manœuvre, accéda au grade d’ouvrier professionnel en septembre 1948, poursuivant sa carrière à Mulhouse jusqu’à la retraite en 1977, au grade d’ouvrier qualifié. Pierre Schmitt était reconnu invalide de guerre à 100 %.
Il avait adhéré au PCF en 1945. Secrétaire de la section de Mulhouse de 1953 à 1962, il fut ensuite membre du bureau de la section puis membre du comité de la section à partir de 1964. À cette date, il était également secrétaire de cellule d’entreprise. Il fit partie du bureau de la Fédération PCF du Haut-Rhin à partir de 1953, en tant que secrétaire fédéral en 1954, puis du comité fédéral en 1962-1964.
Il fut également délégué CGT du personnel aux ateliers de Mulhouse de 1953 à 1964 au moins, ainsi que délégué local sécurité. Il militait également à la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes (FNDIRP) en 1962.
Conseiller municipal de Mulhouse à la fin des années 1950, il fut décoré de la médaille d’honneur des chemins de fer Vermeil.
Il se maria en avril 1947 avec Alvine Voisin, née Bohrer (peut-être un second mariage, car il avait déjà un enfant né en 1938, auquel se rajoutent deux enfants d’une première union de sa femme, nés en 1933 et 1934).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8571, notice SCHMITT Pierre, Louis [CGT] par Marie-Louise Goergen, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 avril 2012.

Par Marie-Louise Goergen

SOURCES : Arch. SNCF de Béziers. — Comités fédéraux du PCF.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément