TAPPONNIER Charles

Par Yves Lequin

Né au Chable-Baumont (Haute-Savoie), le 18 mars 1881 ; instituteur ; militant socialiste de la Haute-Savoie.

Instituteur détaché comme professeur de lettres à l’École primaire supérieure de Saint-Julien (Haute-Savoie), Tapponnier se fit remarquer à la fin de 1907 pour avoir émis le vœu de ne « jamais être proposé pour une récompense, ne jamais en recevoir ». En 1908, il fut l’objet d’une remontrance pour avoir, au nom de l’Amicale des instituteurs, mis en cause les pratiques de l’administration au cours de l’éloge funèbre d’une collègue. Dans les années suivantes, il devint l’un des cadres de la SFIO dans la vallée de l’Arve : au début de 1911, il y animait un « groupe de l’enseignement », exemple unique, dans la région, d’une formation socialiste organisée dans le cadre professionnel ; il rassemblait une quarantaine d’adhérents qui se réunissaient le jeudi à La Roche-sur-Foron. En 1912 et 1913, il assuma le secrétariat de la 2e section du groupe socialiste d’Annemasse, l’un des plus actifs, des plus soucieux des problèmes nationaux de doctrine et d’organisation dans une fédération où les formations semblent s’être occupées surtout de politique locale parfois fort éloignée du Socialisme. À la veille de la guerre Tapponnier fut élu représentant des instituteurs haut-savoyards au Conseil départemental de l’Instruction primaire ; il n’eut guère le temps d’exercer son mandat, eut au front une conduite particulièrement brillante, fut plusieurs fois blessé. Revenu avec le grade de capitaine, il semble n’avoir joué aucun rôle par la suite ; ses lettres pendant le conflit attestaient d’ailleurs un ralliement total au patriotisme le plus exalté.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85816, notice TAPPONNIER Charles par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Yves Lequin

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Savoie, 6 M, non classée ; série T, non classée (dossiers d’instituteurs). — Le Travailleur savoyard, années 1912 et 1913.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément