TEYSSÈDRE Félix

Industriel à Nîmes (Gard), radical-socialiste, Félix Teyssèdre adhéra en 1904 au groupe socialiste « l’Humanité », indépendant des deux fédérations du PS de F. et du PSF ; il entra dans la SFIO en 1905. En 1907, F. Teyssèdre obtint 757 voix sur 2 948 votants comme candidat socialiste au conseil général dans le 2e canton de Nîmes. Il échoua encore aux élections municipales de Nîmes en 1908. En 1909, il abandonna la SFIO et devint socialiste indépendant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85886, notice TEYSSÈDRE Félix , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

SOURCES : Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes I, pp. 334 et 344. — Compère-Morel, Grand Dictionnaire socialiste, p. 940.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément