THÉRÉNÉ Jean, Goulven

Né le 23 mai 1883 à Lambezellec, actuelle commune de Brest (Finistère), mort le 22 juin (ou 22 juillet) 1971 à Maurepas (Yvelines) ; courtier d’assurances ; socialiste unifié à Brest (Finistère)

Fils d’un charpentier de marine, Jean Théréné naquit le 23 mai 1883 à Lambezellec, aujourd’hui quartier de la ville de Brest. Devenu courtier d’assurances, il fut secrétaire adjoint de la Fédération socialiste du Finistère dans la première décennie du 20e siècle. Il fut délégué au congrès de la Fédération socialiste de Bretagne à Brest en 1906, et candidat malheureux aux élections municipales de Brest en 1908.

En 1910, Jean Théréné était gérant sur journal socialiste unifié Le Cri du Peuple. Dans ce cadre, il fut poursuivi en même temps que Sébille, le secrétaire du du syndicat des cheminots de Brest, pour provocation de cheminots militarisés à la désobéissance. En effet, le 15 octobre au matin, dans une réunion privée tenue au jeu de boule de la dame Boguen, rue Kérivin, ils avaient tous les deux incité les cheminots à ne pas tenir compte de l’ordre de mobilisation qu’il venaient de recevoir, dans le cadre de la répression de la grève. Finalement, le 8 novembre, une ordonnance de non-lieu fut rendue en sa faveur, ainsi qu’en celle de Sébille.

Il se maria le le 08 janvier1913 à Brest avec Chaoudour Jeanne-Marie. Il mourut le 22 juin (ou 22 juillet) 1971 à Maurepas (Yvelines)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85903, notice THÉRÉNÉ Jean, Goulven, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 23 juin 2016.

SOURCES : Arch. Mun. Brest 1K7 27.— Bulletin officiel de la Fédération socialiste de Bretagne, N°1, 1er juillet 1906. — Arch. Dép. du Finistère, 10 M 42. — acte de naissance.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément