THIZY Jean-Marie

Par Yves Lequin

Né vers 1866 ; ouvrier mineur ; militant mutualiste de la Loire.

Jean-Marie Thizy travaillait à la compagnie de la Chazotte, à Saint-Étienne (Loire) en 1900 et fut l’un des créateurs de la Société de secours mutuels des mineurs de la Talaudière ; il en devint le président en 1905. Dans les années suivantes, elle fut le refuge des éléments les plus modérés, hostiles même aux organisations syndicales traditionnelles ; en 1911, elle groupait environ 180 adhérents, qualifiés de républicains socialistes modérés. En fait, la Société était un des multiples organismes qui assuraient à la base l’influence des indépendants qui, autour de Briand, avaient refusé l’unité socialiste de 1905 et conservaient la majorité dans la Loire. Serviable et apprécié, Thizy était le principal adversaire de l’influence socialiste SFIO dans sa circonscription minière. Il était par ailleurs trésorier du Cercle républicain socialiste où descendait Briand lors de ses séjours dans la Loire ; sous son patronage, il était devenu conseiller municipal de Saint-Étienne en 1908. Bien qu’à contre-courant, Thizy représente assez bien un certain type de militant stéphanois plus républicain que socialiste, très attaché à l’action étroitement corporatiste, mais resté fortement lié à la classe ouvrière locale, même à la veille de la guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article85961, notice THIZY Jean-Marie par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Yves Lequin

SOURCE : Arch. Dép. Loire, 10 M 141.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément