SCIALO François

Par Louis Botella

Né le 7 novembre 1897 à Philippeville (Algérie) ; cheminot ; syndicaliste CGT et militant socialiste SFIO de l’Hérault.

Fils de Dominique, journalier, et Anna Maria Di Massa, sans profession, François Scialo était homme d’équipe en gare.

Homme d’équipe en gare, François Scialo fut élu, lors de sa création le 16 avril 1925, secrétaire adjoint du syndicat confédéré [CGT] des cheminots de Frontignan.

Il figura, en octobre 1938, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués auprès du chef de l’arrondissement Exploitation de Nîmes du réseau Sud-est de la SNCF.

Il fut secrétaire de la section socialiste SFIO de Frontignan de 1934 à 1937. En janvier 1937, il devint membre du conseil fédéral socialiste.

Il s’était marié le 2 avril 1921 à Frontignan avec Joséphine, Philomène Dacunto.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8599, notice SCIALO François par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 octobre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 9 M 379. — L’Aube sociale, 1934-1937. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 20 avril 1925 (BNF-Gallica). — Le Cheminot syndicaliste, organe de l’Union des syndicats CGT de cheminots du PLM puis du Sud-est, 10 octobre 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — État-civil ANOM (Archives nationales de l’Outremer), Aix-en-Provence (notes de Louis Botella)., .

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément