TOURTOULOU

Par Justinien Raymond

Tourtoulou fut le fondateur, en 1908, de la fédération socialiste du Cantal, et, jusqu’à la Première Guerre mondiale, son principal militant. Il la représenta aux trois congrès nationaux de Lyon (1912), Brest (1913) et Amiens (1914). Il rédigeait avec Gendre son organe mensuel, L’Ami du Peuple cantalien, lancé en 1910. Il mena en son nom une campagne aux élections législatives de 1910 dans l’arr. de Mauriac et recueillit 2 218 voix. Cette action n’alla pas sans difficultés : en plus de celles qui naissaient du milieu social, Tourtoulou se heurta aux rigueurs de l’administration. Directeur d’école, membre du conseil départemental, réélu trois fois contre le vœu de l’autorité académique, il fut muté dans la Seine et, sur son refus d’accepter ce poste, suspendu. Après avoir lutté quelques années, Tourtoulou dut quitter le Cantal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86065, notice TOURTOULOU par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Comptes rendus des congrès nationaux. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes, pp. 182-183.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément