VAUVELLE Charlotte (Eléonore Marie, dite), dite Louise Nouvelle

Par Notice complétée par Marianne Enckell

Née le 10 mars 1867 à Paris (VIe arr.), morte le 19 mai 1934 à Marseille ; proche de Louise Michel de 1895 à 1905.

Charlotte Vauvelle avec Louise Michel âgée.
Cliché fourni par Eva Geber.

Fille d’un pâtissier anarchiste, Donatien Auguste Vauvelle (né en 1845), et d’Alexandrine Marie Bouché, née en 1844, Charlotte Vauvelle appartenait à une famille de cinq enfants dont Achille Vauvelle, né le 19 juin 1875, artiste peintre et lithographe, et Julia Vauvelle, née le 12 mars 1870 et morte le 31 janvier 1889. Sur cette jeune morte Louise Michel a écrit un poème : "Jeune fille douce et rieuse/belle comme un matin d’été".
La famille habita Londres depuis 1890. Elle était liée à Louise Michel et partagea avec elle un logement à Londres entre 1891 et 1895. En décembre 1893, Louise Michel alla voir Rochefort en compagnie de leur amie Charlotte Vauvelle.
Celle-ci vécut de 1895 à 1905 en compagnie de Louise Michel ; elle participa à ses tournées de conférences à travers la France et à l’étranger. Elle fut pour Louise une compagne infiniment dévouée, l’organisatrice du budget et la "gardienne" de ses relations. Elle « faisait les entrées » dans les conférences selon André Lorulot. En juin 1904, dans une lettre à Jean Grave, Louise Michel évoquait sa mauvaise santé et parlait d’une congestion pulmonaire. Mais elle fut initiée à la Franc-Maçonnerie en même temps que Louise Michel, le 13 juillet 1904 à Marseille.
On trouve des articles de sa plume dans la Question sociale, dans l’Almanach de la révolution sociale (1893), dans l’Almanach de la question sociale (1894),
Charlotte Vauvelle, "ma compagne de 15 ans" dit Louise, fut l’exécutrice testamentaire de Louise Michel. Elle revint sans doute à Marseille après les funérailles de Louise, puisque c’est là qu’elle mourut, à son domicile, quartier des Trois-Ponts.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86280, notice VAUVELLE Charlotte (Eléonore Marie, dite), dite Louise Nouvelle par Notice complétée par Marianne Enckell, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 24 mai 2020.

Par Notice complétée par Marianne Enckell

Charlotte Vauvelle avec Louise Michel âgée.
Cliché fourni par Eva Geber.

SOURCES : Arch. PPo., B a/1 186. — L’Idée libre, avril 1959, p. 159. — Notes d’Eva Geber, Dominique Petit et Marianne Enckell. — Sa correspondance est conservée à l’Institut d’histoire sociale d’Amsterdam. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément