VERNIER Louis, Isidore

Par Justinien Raymond

Né le 28 février 1865 à Villers-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort vers 1917, typographe, syndicaliste (CGT).

Louis Vernier était typographe à la Maison Berger-Levrault et militant socialiste et syndicaliste, combatif et très antimilitariste. En 1893, il présida les réunions qui aboutirent à la fondation de l’Union socialiste, comité nancéen groupant toutes les tendances à l’exception des anarchistes. En 1895, il fut le correspondant du journal lillois de Descamp, La Volonté du Peuple dont quelques numéros furent vendus à Nancy.
En 1901, Vannier devint le secrétaire délégué de la Chambre syndicale typographique de Nancy.
Louis Vernier anima une grève des typographes qui dura du 5 novembre 1901 au 9 janvier 1902 et il signa l’accord intervenu avec les patrons. Il fut aussi l’animateur de la grève du journal Le Libéral en 1904.
Il était membre du Comité de l’Université populaire nancéenne et, en 1904, gérant du Cri Populaire.
Habitant Nancy au 27, Faubourg-des-Trois-Maisons, puis 28, rue J.-Ferry, Vernier s’y maria.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86341, notice VERNIER Louis, Isidore par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 19 mars 2020.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 4 M, 14 M. — Arch. Mun. Nancy. — Le Cri Populaire. Madeleine Rebérioux. Les Ouvriers du livre et leur fédération. Un centenire 1881-1981. Paris : Messidor, 1981, p. 210.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément