VIAU Pierre-Victor

Syndicaliste CGT du Bâtiment et de la Seine.

Secrétaire du syndicat de la maçonnerie-pierre de la Seine, Pierre-Victor Viau assista comme délégué au XVIIIe congrès national corporatif — 12e de la CGT — et à la 5e conférence des Bourses du Travail tenus au Havre du 16 au 23 septembre 1912.

Après six mois de prévention, il avait été condamné à six mois de prison le 19 janvier 1912 pour propagande antimilitariste. De nouveau arrêté, le 1er juillet 1913, il fut condamné, le 2 avril 1914, par le tribunal correctionnel de la Seine, à huit mois de prison et 100 f d’amende pour avoir participé à l’œuvre du « Sou du Soldat ».

En 1920, Pierre-Victor Viau devint trésorier de la Fédération du Bâtiment ; il fut éliminé par Raymond Péricat et ses amis au congrès de Dijon, en 1921.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86368, notice VIAU Pierre-Victor, version mise en ligne le 29 mars 2018, dernière modification le 29 mars 2018.

SOURCES : La Bataille syndicaliste quotidienne, 2 juillet, 11 août 1911, 10 mai 1912, 3 mars 1913, (BNF Gallica). — Compte rendu du congrès du Havre. — Les Temps Nouveaux, 4 avril 1914. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément