WEISS André

Né vers 1840, marié — sa femme était femme de ménage — père d’un enfant, André Weiss fut le premier président de la chambre syndicale des cordonniers, corroyeurs et tanneurs de la ville de Périgueux fondée en janvier 1899, et affiliée à la Bourse du Travail.
Il fut délégué ouvrier au conseil des prud’hommes en 1901.
Voir Boissière J.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86539, notice WEISS André , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Dordogne 12 M 53. — Arch. Périgueux F 1/ 15 (1901).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément