ÉLIE Philippe

Par Michaël Boudard

Né le 2 décembre 1881 à Levet (Cher), mort le 23 octobre 1973 à Paris (XXe arrondissement) ; tailleur d’habits ; syndicaliste CGT de la Nièvre.

Fils d’un scieur de long et d’une ménagère, Philippe Élie résidait à Paris où il était tailleur d’habits avant d’effectuer son service militaire de décembre 1899 à décembre 1902. En août 1903, il se maria dans sa commune natale. Il faut noter que, parmi les témoins, on relève le nom de deux députés du Cher : le socialiste Jules-Louis Breton, « ami du futur » et le radical-socialiste Louis Debaune, « ami de la future ».
Arrivé dans la Nièvre en 1905, Philippe Élie ne tarda pas à s’engager dans le syndicalisme, en particulier avec Edmond Trimat. Secrétaire du syndicat des tailleurs d’habits de Nevers depuis mars 1909 au moins, Philippe Élie était, en 1911, un des animateurs de la Bourse du travail de cette ville.
Avec Eugène Bondoux et Edmond Trimat, il fut classé comme antimilitariste avant la Grande Guerre. Ayant rejoint son unité à la suite de la mobilisation générale (notamment comme téléphoniste), il fut un soldat courageux qui reçut la Croix de Guerre.
Démobilisé en janvier 1919, Philippe Élie revint à Nevers quelque temps avant de partir à Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86606, notice ÉLIE Philippe par Michaël Boudard, version mise en ligne le 14 septembre 2016, dernière modification le 8 octobre 2021.

Par Michaël Boudard

SOURCES : Arch. Nat. F7/13.609. — Arch. Dép. Cher : état civil de Levet ; série R (classe 1901). — Arch. Dép. Nièvre : recensement de Nevers ; M 3351. — L’Ouvrier de l’Habillement, organe de la Fédération nationale d’Industrie [CGT] des travailleurs de l’Habillement de France et des Colonies, mars 1909, mars, avril 1910 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément