FLOIRAS Alexandre

Par Jacques Gans, Jean Gaumont

Né et mort à Troyes (Aube), 1846-6 janvier 1932. Mécanicien, syndicaliste, mutualiste et coopérateur.

Fils d’un ouvrier typographe, Floiras fut lui-même apprenti mécanicien à dix ans dans des usines de bonneterie de Troyes. Syndiqué en 1877-1878, il fut secrétaire du syndicat de la métallurgie (discours prononcé à ses obsèques par Arpin, au nom de la Société de secours mutuels des bonnetiers). Pour cette raison il perdit sa place aux établissements Poron, et entra en 1881 à la Société générale de Bonneterie. En 1886 il fonda, en s’inspirant de l’exemple de Rochdale, la coopérative « La Laborieuse » dont il fut jusqu’en 1890 l’agent actif. À ce moment, il songea à créer une boulangerie coopérative, mais ne put convaincre les dirigeants de « La Laborieuse ». Il se sépara d’eux. Il devint alors chef de l’entrepôt du premier Magasin de Gros des Coopératives qu’il avait contribué à fonder à Charenton et constitua, en 1891, une société coopérative dissidente de la Laborieuse : « La Ruche Troyenne » qui se transforma par la suite en société anonyme. Floiras quitta Troyes, vint à Paris et essaya vainement à la Bellevilloise de créer une boulangerie coopérative. Pendant deux ans, il fut le directeur de l’entrepôt d’une entreprise privée à Meaux, puis il revint à Troyes où il entra de nouveau à la Société générale de Bonneterie et y resta jusqu’en 1923.
Pendant cette longue période, il fonda une société d’habitations à bon marché « la Troyenne ». Depuis 1875, il appartenait à la Société de secours mutuels des Bonnetiers dont il fut tour à tour le vice-comptable et l’un des vice-présidents. Il fut un certain temps conseiller municipal de Troyes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86894, notice FLOIRAS Alexandre par Jacques Gans, Jean Gaumont, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Jacques Gans, Jean Gaumont

SOURCES : Documents coopératifs. — L’Aube républicaine, 8 janvier 1932.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément