FLORION Alfred et son jeune frère

Par Justinien Raymond

Alfred Florion naquit à Bétheniville (Marne) en 1859. Il était ouvrier et militant socialiste collectiviste.
L’action d’Alfred Florion à Reims se situe vers 1880-1883, tout au début du mouvement socialiste dans la Marne. Il était le frère du jeune Florion qui vint à Paris pour tuer Gambetta et qui, n’ayant pu l’approcher, tira le 20 octobre 1881, avenue de Neuilly un coup de pistolet sur « le premier bourgeois venu », un médecin décoré, et fut condamné à vingt ans de travaux forcés. Pour cette raison, Alfred Florion était très surveillé à Reims. Il fréquentait le groupe « La Défense des Travailleurs », porta longtemps large ceinture et chaussettes rouges. Caractère sombre et taciturne, il parlait beaucoup, quand il avait bu, prétendait la police.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86898, notice FLORION Alfred et son jeune frère par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Marne, 30 M 71, note de police. — Gazette des Tribunaux, 27-28 février 1882 (le nom est orthographié Florian). — Jean Maitron, Histoire du Mouvement anarchiste..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément