FONTAINE

Par Maurice Moissonnier

Tailleur lyonnais. Délégué avec Santhonax, de la chambre syndicale des Tailleurs d’habits au congrès constitutif de la Fédération nationale des syndicats (Lyon, 11-16 octobre 1886), Fontaine rejoignit le plus souvent les positions de la minorité « barberettiste » (réformiste) : il prit position contre le rejet de la loi Waldeck-Rousseau sur les syndicats, contre le rejet du projet Lockroy sur les conseils de prud’hommes, il s’abstint sur la question de la socialisation des moyens de production et sur la journée de travail de huit heures.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article86915, notice FONTAINE par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Maurice Moissonnier

SOURCE : Compte rendu du congrès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément