FRANCK Auguste

Par Justinien Raymond

Né à Quarouble (Nord) le 28 novembre 1874 ; mort dans cette ville ; ouvrier maçon ; militant socialiste ; maire de Quarouble.

Fils de maçon, Franck ne reçut qu’une instruction primaire, apprit le métier de son père et l’exerça longtemps, tout en mettant à profit une vive intelligence pour parfaire son instruction. Lorsque, à partir de 1897, Camélinat, Mélin et quelques autres propagandistes parcoururent l’arr. de Valenciennes, Franck fut acquis au socialisme. Il fonda le groupe de Quarouble et en resta l’animateur ; avec lui, il appartint au POF, au PS de France, puis à la SFIO.
Aux élections municipales de 1908, il prit la tête d’une liste socialiste et arriva à 401 voix sur 802 votants. En 1912, il triompha avec toute la liste socialiste de la municipalité progressiste sortante. Franck groupait 444 voix contre 397 à son adversaire le plus favorisé, maire de la commune depuis seize ans. Dans l’exercice de ses fonctions, il se montra habile administrateur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87016, notice FRANCK Auguste par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Mun. Quarouble. — L’Humanité, 6 juin 1912.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément