FROMENT Antoine

Né à Payzac (Ardèche) le 2 mars 1840 ; marié ; père d’un enfant.
Son café fut le lieu de réunion des premiers socialistes révolutionnaires d’Alais (Gard) : le groupe « l’Égalité » en 1880, puis « l’Avant-garde », enfin le « Cercle des travailleurs » avec Lalauze et Henri Fillarète — Voir ces noms.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87066, notice FROMENT Antoine , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

SOURCE : Arch. Dép. Gard, 6 M 1414 (1).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément