FURBY Alcide, François, Eugène

Par Justinien Raymond

Né à Nîmes (Gard), le 27 mai 1828. Avocat à Aix bien que demeurant à Marseille, militant socialiste, Furby fut un des fondateurs, en 1889, de la Ligue du Midi. Il livra, à la fin du siècle dernier, plusieurs batailles électorales à Marseille. En 1889, se réclamant de Raspail et de Félix Pyat, il s’opposa au radical Peytral et au boulangiste Fabre dans la 1re circonscription des Bouches-du-Rhône, aux élections législatives. Il recueillit 1 139 voix (6,7 % des inscrits), en troisième position derrière Peytral élu au 1er tour et le boulangiste Fabre (16,7 % des inscrits), mais il devançait le candidat guesdiste Morard (1,6 % des inscrits) et deux autres candidats. En 1893, il refusa la candidature dans cette même circonscription, circonscription portuaire par excellence dans laquelle il s’était fait l’avocat des ouvriers des docks, notamment lors de leur grève de 1889. En 1894, il brigua le siège de Peytral devenu sénateur. Il se présenta contre le guesdiste Carnaud comme socialiste non collectiviste et il fut accusé d’être un diviseur du prolétariat, d’autant plus que la droite catholique le recommandait pour faire pièce au radical Chanot. Furby n’obtint que 505 voix sur 18 634 inscrits et 10 095 votants, contre 4 287 à Chanot et 4 923 voix à Carnaud qui l’emporta au second tour en recueillant la majorité des voix de Furby.
En 1892, Furby entra au conseil municipal de Marseille sur la liste Flaissières. Avec ce dernier, il démissionna en 1895 et fut réélu à l’élection complémentaire de février 1895, ainsi qu’au second tour de l’élection générale de mai 1895, toujours avec Flaissières.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87080, notice FURBY Alcide, François, Eugène par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône M 2 III, 49 et 50. — Étienne Bellot, Introduction à l’histoire du socialisme à Marseille. — Le Petit Provençal, 27 avril 1893.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément