KLOTZ Joseph, Georges

Par Justinien Raymond

Étudiant en médecine, correspondant de la Petite République à Nancy (Meurthe-et-Moselle), Klotz fonda en 1898 un groupe socialiste révolutionnaire à l’occasion d’une tournée de propagande de Maxence Roldes. Très actif, il dirigea et anima ce groupement, seul d’abord, puis avec Stainmesse, Beaurieux et Léchevin, jusqu’en 1902, date de son départ de Nancy.
Klotz était un révolutionnaire collectiviste, anticlérical et antimilitariste. En décembre 1899, il fut le seul délégué de Meurthe-et-Moselle au premier congrès général des organisations socialistes françaises à Paris, salle Japy : il y représentait le groupe socialiste et la 1re circonscription de Nancy.
Il était en outre membre de l’Université populaire et de la Ligue des droits de l’Homme.
Dans les années de division qui suivirent le congrès de Japy, Klotz fut, avec J. Uhry, un des fondateurs de la fédération de Meurthe-et-Moselle du PSF. Il adhéra à la SFIO en 1905 et militait encore au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87110, notice KLOTZ Joseph, Georges par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, série 4 M. — Compte rendu du congrès de Japy. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, pp. 393-394. — F. Ferry, Le Syndicalisme ouvrier dans l’arrondissement de Nancy, 1890-1902, DES, Nancy, 1901, pp. 44, 45 et 48.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément