SIRANDRE Louis, Hippolyte

Par Louis Botella

Né le 26 juillet 1905 à Curley (Côte-d’Or), mort le 19 avril 1990 à Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or) ; chef aiguilleur ; secrétaire de la Section technique Exploitation du secteur de Dijon (Côte-d’Or) de la Fédération FO des cheminots ; membre du bureau national de la section nationale des retraités (1969-1972).

Successivement aiguilleur, chef aiguilleur puis chef aiguilleur principal en gare de Dijon-Ville, Louis Sirandre fut l’un des fondateurs, le 6 janvier 1948, du syndicat FO des cheminots de Dijon. Au milieu des années 1950, il fut secrétaire de la Section technique Exploitation du secteur de Dijon ainsi que délégué du personnel auprès du chef d’arrondissement Exploitation de Dijon et représentant du personnel au comité mixte de son établissement.
En 1965, il fut le responsable des retraités au sein du syndicat de Dijon. En novembre 1969, il devint membre du bureau national de la section nationale des retraités et responsable de sa branche Sud-Est. Il conserva ces deux fonctions jusqu’en 1972. Il fut alors remplacé par Georges Crédot, de Paris-Sud-Est. Il perdit son épouse en 1977.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8715, notice SIRANDRE Louis, Hippolyte par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Cheminot du Sud-Est, 1955-1958. — Informations transmises en 2002 par Georges Baudin. — Le Rail syndicaliste, 1965-1970. — Le Mémento des Retraités FO, décembre 1977. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément