GUIZARD Marcel, Raoul, Hilaire [Pseudonyme dans la clandestinité : SIMON]

Par Antoine Olivesi

Né le 6 août 1907 à Oran ; agent manipulant des PTT ; militant syndicaliste CGTU à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; membre du Parti communiste ; résistant ; directeur du journal La Marseillaise.

Marcel Guizard était le fils d’un courtier en vins et d’une employée des PTT. Après avoir obtenu son Brevet élémentaire en 1923, il devint, deux ans plus tard, agent manipulant des PTT. Il adhéra l’année suivante au syndicat autonome de sa catégorie puis, en 1928, à la Fédération postale de la CGTU. Il en devint le secrétaire adjoint régional à Marseille en 1934 et adhéra au Parti communiste en 1935.

Jusqu’à la guerre, Marcel Guizard participa à plusieurs congrès et à de nombreuses grèves qui lui valurent d’être suspendu de son emploi, notamment en 1934 et en 1938. Il fut révoqué par Vichy en 1940, puis arrêté et interné lors du voyage de Maréchal Pétain à Marseille, sur le navire Sinaïa, avec de nombreux autres militants.

Pendant la Résistance, il fut, sous le pseudonyme de Simon, l’un des organisateurs du Front national en zone Sud « Interrégional » jusqu’à la fin 1943, puis secrétaire de cette organisation, à Paris, en 1944, avec Marcel Servin et Marcel Mugnier.

À la Libération, Marcel Guizard fit partie de la délégation provisoire mise en place à Marseille puis devint, en avril 1945, directeur du journal La Marseillaise. Il fut également membre de bureau fédéral du PCF dans les Bouches-du-Rhône jusqu’en 1951, puis dans l’Isère, de 1951 à 1953, années où il dirigea, à Grenoble, le journal Les Allobroges.
De retour à Marseille, il dirigea de nouveau La Marseillaise jusqu’en 1970, ainsi que l’agence centrale de publicité à Paris. En 1958, il fut le candidat de son parti dans la 8e circonscription des Bouches-du-Rhône, aux élections législatives.

Marcel Guizard est vétéran du PC depuis 1970, chevalier de la Légion d’honneur, et titulaire de la croix de guerre avec palmes et de la médaille de la Résistance. Son épouse, Andrée, postière également, fut conseillère municipale communiste de Marseille de 1945 à 1953 et neuvième adjointe au maire en 1946-1947 (municipalité Cristofol).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87219, notice GUIZARD Marcel, Raoul, Hilaire [Pseudonyme dans la clandestinité : SIMON] par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 2 avril 2010, dernière modification le 21 novembre 2020.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, V M 2/282 et 283. — Presse régionale. — H. Coston, Dictionnaire de la politique française, t. I, p. 519. — Réponse du militant au questionnaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément