SOGUERO Michel

Par Michel Gorand

Né le 17 janvier 1955 à Saint-Gaudens (Haute-Garonne) ; syndicaliste CFDT aux Ateliers de Moulin-Neuf ; élu au CMX des ATM de Moulin-Neuf (1981-1983) ; élu au CER de la région de Paris-Nord (1985-1992) ; élu CFDT au bureau du CCE ( 1984-1992) ; membre du secrétariat des cheminots CFDT (1986-1993) ; permanent syndical (1984-1993).

Fils de Manuel Soguero, mécanicien et de Dolorès Buen, femme de ménage, Michel Soguero obtint un CAP de mécanicien au lycée technique de Gourdan-Polignan (Haute-Garonne) en juin 1973.

Entré à la SNCF aux Ateliers magasin (ATM) de Moulin-Neuf (commune de Chambly – Oise), en août 1973, comme ouvrier-qualifié, Michel Soguero se syndiqua à la CGT en 1973. Au retour du service militaire (effectué de décembre 1974 à décembre 1975), il se syndiqua à la CFDT début 1976.

Il fut élu membre du bureau du syndicat des cheminots CFDT des ATM de Moulin-Neuf dès 1977. Lors des élections professionnelles du 12 février 1981, il fut élu au comité mixte d’établissement (CMX) des ATM de Moulin-Neuf. Il fut nommé technicien d’entretien en 1981.

Lors de la mise en place des 327 comités d’établissement (CE) en janvier 1984, il fut élu au CE des ATM de Moulin-Neuf. Il fut également élu au CCE (comité central d’entreprise), composé de 20 titulaires, au titre de la CFDT, puis désigné au bureau du CCE et élu président de la commission « Logement ».

Michel Soguero fut élu au CE de la région de Paris Nord en octobre 1985 puis à nouveau désigné pour siéger au nouveau CCE de 37 titulaires. Il fut désigné pour siéger au bureau du CCE au titre de la CFDT et fut élu président de la commission « Emploi-Formation ». Il fut réélu au CE de la région Paris Nord en octobre 1987 et en octobre 1989.

Il fut aussi désigné au CCE en novembre 1987 parmi les neuf titulaires CFDT ainsi qu’au bureau du CCE et à la commission des activités sociales. Reconduit au CCE en novembre 1989, il siégea également au bureau du CCE et fut élu trésorier adjoint. De 1984 à 1992, il était membre du conseil syndical des ATM et du conseil d’UPR de Paris-Nord ; il était aussi permanent syndical de 1984 à mai 1993.

Par ailleurs, il fut élu, par le conseil de branche du 15 avril 1986, au secrétariat des cheminots CFDT. En octobre 1986, au congrès de Lamoura, il fut réélu au secrétariat des cheminots CFDT où il obtint le meilleur résultat à l’élection. Il fut réélu au secrétariat lors du congrès de Port-Leucate en avril 1989.

En 1990, il fut signataire, pour la CFDT, de l’accord collectif Formation professionnelle, année où il participa également à la renégociation de l’accord activités sociales CCE/CE.

Réintégré en juin 1993 à la DRH (division des ressources humaines) de la région de Paris Nord au secteur formation, puis nommé chef de secteur administratif (CSAD) en 1994.

En 1998, il obtint un certificat de formation professionnelle dans le cadre d’une formation externe à la SNCF et devint conseiller en insertion professionnelle ce qui lui permit une promotion au grade de cadre administratif (CAD) en 2003.

En désaccord avec les prises de positions de la Confédération sur la protection sociale, il démissionna de la CFDT en 2003.

Il prit sa retraite le 17 janvier 2010 au grade de cadre administratif principal. De 2010 à 2014, il était bénévole à la maison des chômeurs de Saint-Gaudens et il accompagnait des personnes en contrat d’insertion.

Depuis début 2020, il est bénévole au Secours Populaire de Saint-Gaudens.

Depuis 1989, Marie-Jo Pollaris est sa compagne ; elle fut déléguée du personnel CFDT à la gare de Paris-Nord dans les années 1980. Elle est la sœur de Jean-Marie Pollaris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8727, notice SOGUERO Michel par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 janvier 2021.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. syndicales. — Bulletin CCE 327, n° 1. — Correspondances avec l’intéressé en 2021.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément