HAUGUEL Roger, Joseph

Par Jean-Jacques Doré

Né le 6 mai 1910 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; terrassier puis maçon ; syndicaliste unitaire (CGTU) du Havre ; communiste.

Fils d’un journalier, Roger Hauguel, secrétaire des Jeunesses communistes du Havre en 1930, fut condamné le 22 octobre à trois mois de prison et 25 francs d’amende pour provocation de militaires à la désobéissance (il avait été surpris le 23 février à distribuer La Caserne à des militaires) ; il fut alors qualifié par le commissaire de la sûreté "d’antimilitariste, d’agitateur dangereux au caractère sournois et autoritaire". Pendant sa détention toutes les publications du Parti communiste lui furent interdites, mais il reçut la visite des principaux militants de l’agglomération havraise.

Libéré, il fut embauché comme terrassier et dirigea leur cellule communiste avant d’être élu secrétaire adjoint du syndicat unitaire des Terrassiers du Havre en 1934. En 1935, devenu maçon, il fut aussitôt appelé au bureau du syndicat du Bâtiment comme secrétaire adjoint.

En 1936, il partit pour l’Espagne et s’engagea dans les Brigades internationales où il fut un temps commissaire politique.

De retour au Havre en 1937, Hauguel était devenu un permanent du Parti, il siégea à la commission exécutive de l’Union départementale en 1938 et 1939, mais il se consacrait pour l’essentiel, à son activité politique.

Inscrit au carnet B de la Seine-Inférieure, il fut mobilisé au dépôt de cavalerie n°9.

Après la guerre, secrétaire du syndicat du Bâtiment du Havre, il dirigea quelque temps l’Union locale du Havre.

Il s’était marié le 28 septembre 1945 à Bléville (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) avec Yvonne Richat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87319, notice HAUGUEL Roger, Joseph par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 18 mai 2020, dernière modification le 16 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat., F7/13350, Le Havre, 25 février 1930 ; F7/13028, rapport du 20 août 1934. — Arch. Dép. Seine-Inférieure, 10 MP, 1410 bis. — Le Prolétaire normand, n° 405, 24 avril 1936. — S. Courtois, Thèse, op. cit., annexe n° 18. — État civil du Havre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément