LEFEBVRE Jules, Remy. Pseudonyme : DARTON, Marcel (DBK)

Par José Gotovitch

Né le 1er octobre 1903 à Binche (Hainaut), mort le 30 octobre 1990 à La Louvière (Hainaut) ; métallurgiste ; secrétaire de rayon ; élève de l’École léniniste internationale (ELI) ; exclu du PC.

Fils d’ouvriers, Jules Lefebvre commença à travailler après l’école primaire, à treize ans. Il devint mouleur à l’usine de Baume Marpent à Haine Saint Pierre (Hainaut), entreprise où il demeura jusqu’à sa mise au chômage définitive après les grèves de juillet 1932. Il déclarait dans sa biographie « je n’ai jamais lu aucun livre ». Il adhéra immédiatement au Parti Ouvrier Belge où il demeura onze ans, ainsi qu’au syndicat socialiste où il devint président des métallos de Binche. Après son service militaire, en 1925, il se maria, mais perdit en 1929 et son épouse et l’enfant né en 1927. Un second mariage intervint en 1930. Il entra en opposition avec le POB et en fut exclu. En octobre 1931, il adhéra au PCB et devint rapidement secrétaire du rayon de Binche. Il déploya une intense activité pendant la grève de juillet 1932, recrutant abondamment, le rayon de Binche totalisant alors près de 150 membres dont 80 adhésions nouvelles. Figurant sur les listes électorales de 1932, il fut exclu de la Centrale des Métallurgistes et adhéra alors à la Centrale Révolutionnaire des Mineurs. Sa seconde épouse (Augusta Dewier, La Louvière, 6 janvier 1915- ?) le suivit au Parti, ainsi que son beau-père. En décembre 1932, le BP désigna pour l’Ecole Léniniste ce militant particulièrement actif, mais fort peu formé si ce n’est sur le plan de l’agitation. Il arriva à Moscou en janvier 1933 mais curieusement n’y resta que jusqu’en avril. En mars il avait demandé le soutien financier du PCB pour sa femme « dans la misère » et qui devait se faire opérer. Est-ce la nécessité de rentrer pour cette raison ou des raisons politiques qui allaient apparaître ultérieurement, ou encore l’incapacité à la suivre qui expliquent cette formation écourtée ? Le dossier consulté est muet sur la question. Mais ce même dossier comporte une lettre personnelle à un ami où il exprimait un avis critique envers certains aspects de la politique soviétique et témoignait de sa solidarité avec des anarchistes malmenés en France par le PCF… A ce moment, octobre 1933, il était déjà exclu du PCB sur ordre du Comité central malgré l’opposition de sa section .. »pour tendances libertaires « . Il semble qu’il n’ait plus eu d’activités politiques marquantes par la suite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87349, notice LEFEBVRE Jules, Remy. Pseudonyme : DARTON, Marcel (DBK) par José Gotovitch, version mise en ligne le 6 avril 2010, dernière modification le 10 août 2010.

Par José Gotovitch

SOURCES : RGASPI, 495 193 145. – Administration communale de Binche, service de l’État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément