GUYOT Gaston, Eugène, Benjamin

Par Jacques Girault

Né le 1er décembre 1913 à Vouillé-les-Marais (Vendée), mort le 10 juillet 1983 à La Roche-sur-Yon (Vendée) ; instituteur ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste en Vendée, conseiller municipal de La Roche-sur-Yon.

Fils de cultivateurs, Gaston Guyot, instituteur, se maria en août 1936 à Vouillé-les-Marais. Instituteur à La Roche-sur-Yon, il fut membre du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs, du début des années 1950 à la fin des années 1960. En décembre 1963, il fut élu au conseil syndical sur une liste dite « d’unité » qui eut 10 élus et 42,4 % des mandats alors que la liste « autonome » avait 7 élus et que les « Amis de L’École émancipée » obtenaient 6 sièges. Il devint secrétaire-adjoint de la section.

Dans le même temps, Gaston Guyot était secrétaire départemental de la Fédération des œuvres laïques et secrétaire du Comité départemental d’action laïque qui publiait La Vendée laïque.

Membre du Parti communiste français depuis 1945 ou 1947, il était membre du comité puis du bureau de la section de La Roche-sur-Yon, et entra au comité de la fédération communiste en 1956 et y resta jusqu’en 1965.

Gaston Guyot fut conseiller municipal de La Roche-sur-Yon à partir du 5 juin 1954. Il ne fut pas réélu en 1959, ni en 1965 ni en 1971.

Retraité, il fut le suppléant du candidat communiste aux élections législatives dans la première circonscription (La Roche-sur-Yon) en 1973.

Divorcé, Guyot se remaria en octobre 1971 à Pouillé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87351, notice GUYOT Gaston, Eugène, Benjamin par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 avril 2010, dernière modification le 30 novembre 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. mun. La Roche-sur-Yon (Olivier Launay). — Arch. du comité national du PCF. — Bulletin du SNI De vendée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément