HÉBRAS Pierre

Né le 23 janvier 1878 à Limoges (Haute-Vienne), mort vraisemblablement en 1938 ou 1939 à Paris ; mécanicien des PTT ; syndicaliste et militant socialiste de la Haute-Vienne ; conseiller municipal de Limoges.

Animateur de l’Association des Agents des PTT à Limoges qui se transforma en syndicat en 1919, Pierre Hébras avait été élu conseiller municipal socialiste de Limoges en 1912. Membre de la CAP de la fédération socialiste de la Haute-Vienne, il signa le manifeste du 15 mai 1915 contre la politique d’union sacrée du Parti socialiste. À la faveur de la guerre, il trouva un poste au ministère de l’Armement, quitta Limoges et abandonna l’administration des PTT. Il exerça par la suite des activités diverses et, dès lors, se trouva en dehors du mouvement ouvrier.

Pierre Hébras revint en Limousin en 1928 pour être candidat « républicain socialiste » aux élections législatives dans la 2e circonscription de Limoges. Il obtint 3 971 voix. Au second tour, il se retira et fit élire le candidat communiste, le Dr Jules Fraisseix*, contre le candidat socialiste Amédée Tarrade, en tête au premier tour, peut-être parce que celui-ci, en 1924, s’était présenté sur une liste opposée à celle du Parti socialiste. Pierre Hébras appartenait à la franc-maçonnerie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87385, notice HÉBRAS Pierre, version mise en ligne le 8 avril 2010, dernière modification le 8 avril 2010.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément