HELLEUX Émile, Constant

Par Claude Geslin

Né le 11 août 1889 à Fougères (Ille-et-Vilaine), mort le 7 avril 1965 à Fougères ; employé de commerce ; syndicaliste et militant socialiste de l’Ille-et-Vilaine ; conseiller municipal de Fougères.

Employé à la coopérative « L’Alliance des Travailleurs », Émile Helleux joua un rôle important au moment de la scission syndicale dans la création d’un syndicat unitaire. Il fut d’ailleurs pendant un moment à la tête du mouvement unitaire. Par la suite, il revint à la CGT et au Parti socialiste dont il resta un des éléments les plus intransigeants.

Émile Helleux fut élu conseiller municipal socialiste de Fougères en 1925 sur une liste de Bloc des gauches. Réélu en 1929, il démissionna en octobre 1933 avec tous les conseillers socialistes à la suite d’élections municipales complémentaires. Arrivé en quatrième position sur la liste socialiste en 1935, il ne fut pas élu, les trois premiers seuls (Fournier, Trébourg, Herbert) entrant au conseil municipal.

Il fut candidat socialiste lors des élections législatives de 1936 dans la circonscription de Fougères.

Il fut élu à plusieurs reprises conseiller prud’homme et devint vice-président puis président du conseil des Prud’hommes.

Après la guerre, il fut élu conseiller municipal socialiste de Fougères en 1947 et se présenta de nouveau en 1953 ; il fut réélu.

Émile Helleux s’était marié à Fougères le 14 décembre 1917 avec Marie, Henriette Gontier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87428, notice HELLEUX Émile, Constant par Claude Geslin, version mise en ligne le 10 avril 2010, dernière modification le 10 avril 2010.

Par Claude Geslin

SOURCES : Arch. Dép. Ille-et-Vilaine, 3 Md 40 à 42. L’Aurore d’Ille-et-Vilaine, 1925-1935. — Jacques Bonhomme, 1935. — L’Aurore socialiste, 1945-1947. — L’Espoir socialiste, 1953. — Extrait des registres de l’État civil de Fougères.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément