HÉRO Raoul, Eugène

Par Pierre Broué

Né le 2 mars 1882 à Orléans (Loiret), mort en déportation à Büchenwald ; tapissier ; syndicaliste CGTU puis CGT-SR.

Ouvrier tapissier à Grenoble (Isère), Raoul Héro, orthographié parfois Héraud, voire Hérault, rejoignit en 1926 le syndicat unitaire du Bâtiment qui venait d’être fondé dans cette ville à l’initiative du délégué national à la propagande de la Fédération CGTU du Bâtiment, Georges Sandra->#] et il en devint très vite le secrétaire. Il entra cependant rapidement en conflit avec les cadres communistes de la CGTU et entreprit de dénoncer ce qu’il appelait l’« ingérence » du Parti communiste dans l’activité syndicale et qui l’amena à démissionner.

En 1937, avec Alfred Lobel, il était l’un des animateurs de la CGT-SR dans le département ainsi que du groupe d’inspiration libertaire qui s’intitulait « Les Amis de la Patrie Humaine ». Voir aussi Isidore Dauthun.

Il fut arrêté le 14 décembre 1943, à la suite de la manifestation du 11 novembre précédent, selon une source qui n’a pu être vérifiée. Déporté à Büchenwald, il y trouva la mort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87462, notice HÉRO Raoul, Eugène par Pierre Broué, version mise en ligne le 11 avril 2010, dernière modification le 11 avril 2010.

Par Pierre Broué

SOURCE : Arch. Dép. Isère, 167 M 5.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément