GUÉRINEAU Jacqueline

Par Alain Prigent

Née le 27 juillet 1922 à Vernantes (Maine-et-Loire) ; employée ; secrétaire de la fédération du PCF du Maine-et-Loire (1966-1970).

Jacqueline Guérineau naquit dans une famille qui n’était pas favorable au communisme ; son père "colon" était même qualifié d’"adversaire" en 1965. Elle avait deux sœurs hostiles au PCF et un frère sympathisant. Dotée d’une instruction primaire, employée, elle fut membre du comité départemental du Mouvement de la paix en 1966.

Adhérant au PCF en 1945, section de Beaufort, elle suivit une école fédérale en 1947 et fut élue au secrétariat de la fédération du PCF du Maine-et-Loire en juin 1955 au sein duquel elle eut la responsabilité du secteur organisation. Elle y siégea jusqu’en 1970.

En 1965, célibataire, domiciliée à Corné, elle était aide-cuisinière à la Maison d’enfants de la Bodinère à Trélazé. Il semble y avoir une interruption dans son militantisme car en remplissant un questionnaire biographique la même année, elle indique deux dates d’adhésion : 1945 et 1963. Son dossier porte la mention "décédée" sans précision de date.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87490, notice GUÉRINEAU Jacqueline par Alain Prigent, version mise en ligne le 14 avril 2010, dernière modification le 14 avril 2010.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. du comité national du PCF, listes fédérales et questionnaire du 21 juin 1965 (notes de Jocelyne Prézeau).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément