HYGOUNET Élise [née GARROS Élise]

Par Jacques Girault

Née le 2 octobre 1911 à Chalabre (Aude), morte le 28 juin 2001 à Carcassonne (Aude) ; institutrice ; militante syndicaliste du SNI de l’Aude ; résistante.

Fille d’un agriculteur fermier d’opinions radicales-socialistes, Elise Garros fréquenta l’école primaire supérieure de Limoux (Aude). Entrée à l’École normale d’institutrices de Carcassonne en 1927, syndiquée au Syndicat national depuis cette période, elle se maria religieusement en septembre 1932 à Sonnac-sur-L’Hers (Aude) avec Marcelin Hygounet, instituteur socialiste. Alors qu’elle avait reçu les sacrements catholiques, sa fille fut seulement baptisée. Exerçant comme institutrice dans l’Aude, à Cubières (poste unique, 1930-1932), puis à Rodome (poste double, son mari étant secrétaire de mairie, 1933-1939), elle devint directrice de l’école de filles de Laredorte.

Elle fut élue au bureau de la section départementale du SNI en 1938, avec 792 voix sur 847 votants. Sympathisante socialiste, elle participa à la grève du 30 novembre 1938 par discipline.

Pendant la guerre, son mari étant prisonnier, elle s’engagea comme volontaire dans les forces de Résistance (FFI) à partir de janvier 1943, engagement qui fut homologué. Après la guerre, elle siégea pendant quelques années au bureau départemental des Combattants volontaires de la Résistance.

Membre du bureau de la section départementale du SNI en 1954, elle passa dans l’enseignement postscolaire agricole en 1960 et y demeura jusqu’à sa retraite en 1970.

Trésorière de l’Amicale laïque de Laredorte avant-guerre, vice-présidente en 1945, elle la présida de 1959 à 1962.

Divorcée en 1948, elle habitait, en 1987, Laredorte.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87506, notice HYGOUNET Élise [née GARROS Élise] par Jacques Girault, version mise en ligne le 15 avril 2010, dernière modification le 4 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — SHD Vincennes, GR 16 P 244715. — Renseignements fournis par l’intéressée. — Note d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément