HEYRAUD Henri, Marie, Basile

Par Roger Pierre

Né le 20 février 1905 à Lanas, canton de Villeneuve-de-Berg (Ardèche) ; ouvrier du Bâtiment ; militant communiste de la Drôme puis de l’Ardèche.

Henri Heyraud adhéra en 1923 aux Jeunesses communistes à Montélimar, et devint le secrétaire du groupe, qui le délégua le 9 août 1925 au congrès tenu à Lyon contre la guerre du Maroc. Il venait alors, sur une proposition du socialiste Ludovic Bacconnier*, d’être nommé membre de la CA de l’Union régionale unitaire Drôme-Ardèche. Il fut l’un des signataires du manifeste lancé en octobre 1925 par le comité régional d’action contre la guerre et le fascisme (voir Vincent Mortier*) et il organisa à Montélimar un congrès des conscrits de la Drôme et de l’Ardèche, le 18 avril 1926. Après l’arrestation de Paul Martinon*, il participa à la direction de la 16e Entente des Jeunesses communistes.

Henri Heyraud était en 1930 secrétaire de la cellule de Voguë (Ardèche) et, en 1945, il prit la direction de la section communiste d’Aubenas (Ardèche).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87510, notice HEYRAUD Henri, Marie, Basile par Roger Pierre, version mise en ligne le 15 avril 2010, dernière modification le 15 avril 2010.

Par Roger Pierre

SOURCES : Arch. Nat., F7/12971. — Arch. Dép. Drôme, Z 5889. — L’Humanité, éd. du Midi, oct. 1925. — Renseignements recueillis par P. Cholvy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément