SOUFFRIN Robert, Édouard, Hilaire

Par Louis Botella

Né le 14 janvier 1923 à Brimeux (Pas-de-Calais), mort le 17 janvier 1997 à Amiens (Somme) ; employé puis sous-chef de magasin ; membre du comité technique national Bureaux et Magasins de la Fédération FO des cheminots (1963-1966).

Employé puis employé principal puis sous-chef de magasin au magasin général de Longueau (Somme), Robert Souffrin prit part en mai 1958 à Nice, en juin 1961 à Puteaux et en juin 1964 à Clichy — ces deux communes sont situées aujourd’hui dans les Hauts-de-Seine — aux congrès de la Fédération FO des cheminots. Le 28 juillet 1958, antigaulliste et partisan de la paix en Algérie, Robert Souffrin écrivit à Michel Riquier pour lui apporter son soutien à la suite de différents articles pour réclamer la paix en Algérie.
En janvier 1963, il fut élu, en remplacement d’André Thoré, de Bordeaux, responsable national Magasins au sein du comité technique national Bureaux et Magasins. En mai 1964, lors du congrès de l’Union Nord qui eut lieu à Feignies (Nord), il devint membre titulaire du conseil national, au titre de l’Union.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8753, notice SOUFFRIN Robert, Édouard, Hilaire par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots et Union régionale d’Amiens. — Le Cheminot du Nord, janvier, février 1957. — Le Rail syndicaliste, 1958-1964. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément