HERVAGAULT Ernest, Amélie

Par Georges-Michel Thomas

Né le 13 septembre 1874 à Brest (Finistère), mort le 18 octobre 1930 à Brest ; commis de la marine ; socialiste SFIO du Finistère ; maire de Brest (1914-1919).

Né de père et de mère natifs de Saint-Servan (Ille-et-Vilaine), Ernest Hervagault s’engagea dans la marine nationale et, au grade de second-maître mécanicien, il opta pour le corps des commis de marine.

Il se présenta, sans succès, le 3 mai 1908 sur la liste « socio-collectiviste » aux élections municipales de Brest. Par contre, il fut élu au second tour le 12 mai 1912, sur la même liste et devint 3e adjoint au maire, le 19 mai suivant. Il échoua en août 1913, aux élections au conseil d’arrondissement par 1 434 voix contre 1 738 au Dr Jestin, progressiste.

Dès 1914, il remplaça le maire, H. Masson, mobilisé, et cela pendant toute la durée de la guerre. Pour lutter contre la hausse des prix, il créa la boucherie municipale, l’épicerie municipale, le restaurant municipal. Il fonda le dispensaire antituberculeux et s’intéressa au développement du port de commerce de Brest qui avait pris une extension inattendue avec l’arrivée et le retour des troupes américaines (1917-1919).

Il ne se présenta pas aux élections des 30 novembre et 7 décembre 1919. Il fut réélu aux élections municipales de 1925 et devint le 3 mai, quatrième adjoint. Mais le 5 mai 1929, il échoua avec toute la liste socialiste.

Il avait également été candidat malheureux aux élections législatives de 1919 sur la liste Masson, Goude.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87629, notice HERVAGAULT Ernest, Amélie par Georges-Michel Thomas, version mise en ligne le 21 avril 2010, dernière modification le 11 juin 2021.

Par Georges-Michel Thomas

ŒUVRE : La mise en valeur et l’exploration méthodique du port de commerce, Brest, Imp. Populaire, 1918, 46 pages.

SOURCES : Arch. Mun. Brest, 303/3. — Le Cri du Peuple, 25 octobre 1930.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément