HIVERT Gabriel, Isidore

Né le 12 novembre 1906 à Paris (XIXe arr.), mort le 21 décembre 1968 à Vaux-sur-Mer (Charente-Maritime) ; électricien au métro ; militant communiste ; conseiller municipal de Romainville (Seine, Seine-Saint-Denis).

Fils d’un marchand ambulant et d’une journalière qui le reconnut en 1911, Gabriel Hivert, électricien à la compagnie du Métro, fut élu conseil municipal communiste de Romainville le 12 mai 1935 sur la liste de Pierre Kérautret* en 14e position (sur 27). L’assemblée municipale le désigna pour être délégué sénatorial en 1935. Le conseil de préfecture le déchut de son mandat pour appartenance au Parti communiste le 15 février 1940. Il ne fit pas partie du conseil municipal provisoire à la Libération et n’était plus électeur dans la commune en 1946.

Marié à Paris (XXe arr.) le 14 avril 1928 avec Antoinette Régeasse, Gabriel Hivert vivait, selon le recensement de 1936, dans un pavillon avec sa femme, fleuriste chez Albiges à Paris, et deux enfants dont un, Roger, né en 1930. Après la guerre, il divorça deux fois et se remaria en 1951 et en 1962. Il finit ses jours à Royan (Charente-Maritime) et mourut le 21 décembre 1968 à Vaux-sur-Mer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87669, notice HIVERT Gabriel, Isidore, version mise en ligne le 22 avril 2010, dernière modification le 3 juillet 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Renseignements recueillis par Claude Pennetier, Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Paris (XIXe et XXe arr.) et de Vaux-sur-Mer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément