JAFFRENOU Jean, Marie

Par Claude Pennetier

Né le 24 juin 1902 à Plourac’h (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort le 19 mars 1979 à Callac (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; militant communiste de la Seine [Seine-Saint-Denis].

Originaire de Bretagne, travaillant à l’usine à gaz du Landy, Jean Jaffrenou participa à la campagne électorale du Parti communiste à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) lors des élections municipales en mai 1935. Lors d’une réunion publique, il reçut un coup de poignard destiné à Jacques Duclos*. En 1939, Jean Duflot* lui donna l’ordre de cacher soigneusement le drapeau du groupe syndical de son usine qu’il put remettre à la Libération aux responsables syndicaux du Landy.

Son acte de décès indique qu’il était retraité et veuf.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87710, notice JAFFRENOU Jean, Marie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 23 avril 2010, dernière modification le 12 septembre 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : J. Duclos, Mémoires, t. II, Paris, Fayard. — R. Gaudy, Les porteurs d’énergie, Paris, Temps actuels, 1982. — Bretagne Nouvelle, hebdomadaire des fédérations du PCF de Bretagne (1968-1981). — Notes d’Alain Prigent.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément