PESLEUX Louis. Pseudonyme à Moscou : ARTHUR, Willy ; dans la Résistance : Henri Goss

Par José Gotovitch

Né le 10 septembre 1909 à Châtelet (Hainaut), mort le 21 février 1945 à Ellrich ; ouvrier plafonneur, élève à l’ELI (École léniniste internationale), responsable fédéral des cadres, résistant, déporté

Louis Pesleux acheva ses études primaires à quatorze ans et commença à travailler en usine et à la mine. Son père, ouvrier, mourut assez tôt et sa mère étant ménagère, il devint soutien de famille, ce qui le dispensa du service militaire. En 1930 et 1931, il travailla en France. Il adhéra au Parti communiste belge dans la foulée de la grève de 1932 et devint responsable de la cellule de son charbonnage. Il indiquait avoir rejoint le PC par révolte contre les brimades et amendes auxquelles les ouvriers étaient exposés. Au cours de cette grève violente, il fut arrêté et condamné à 3 mois de prison et une amende avec un sursis de 5 ans. Il rejoignit alors le sous-rayon de Châtelet, subit quelques mois de chômage et trouva ensuite du travail comme plafonneur.

À plusieurs reprises, sa faiblesse de formation et de culture avait été soulignée. C’est sans doute l’une des raisons qui le firent désigner pour la session de 1935-1936 à l’École léniniste sous le nom d’Arthur Willy. À son retour, il se maria avec Jeanne Depasse. Il entra au secrétariat fédéral de Charleroi et devint, en 1938, responsable des Cadres pour sa fédération. Il habitait alors à Châtelineau.

Il participa à l’action clandestine du PCB et fut arrêté le 30 décembre 1942. Il demeura plus d’un an à Breendonk, puis fut déporté à Buchenwald, à Dora, et s’éteignit au Revier d’Ellrich (Mittelbau) .

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87836, notice PESLEUX Louis. Pseudonyme à Moscou : ARTHUR, Willy ; dans la Résistance : Henri Goss par José Gotovitch, version mise en ligne le 8 mai 2010, dernière modification le 8 mai 2010.

Par José Gotovitch

SOURCES : RGASPI 495 193 521. — Direction générale des Victimes de Guerre, Bruxelles, Dossier PP.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément